Parmi les pianistes et les chanteurs lauréats du concours du CNLB, nombreux sont devenus des récitalistes majeurs et se voient désormais salués par la presse comme des interprètes de référence. Certains enseignent dans des institutions de premier plan. Pour ce qui est des chanteurs, de l’avis de nombreux directeurs d’opéras, leur rapport privilégié avec le texte et leur capacité à en saisir la richesse contribue à leur excellence sur la scène.