Titulaire des droits moraux et patrimoniaux des deux musiciennes, le Centre international Nadia et Lili Boulanger se charge de valoriser et de mettre à la disposition des mélomanes et des interprètes leur patrimoine musical. Il prolonge, dans le contexte contemporain, leur recherche de l’excellence dans les domaines de la création, de la transmission et de l’interprétation musicales.

Les trois principaux moyens d’action du CNLB sont :

- l’organisation tous les deux ans d’un concours international de chant-piano

- le financement de projets musicaux

- la mise à disposition du patrimoine musical de Nadia et Lili Boulanger


Historique

  • En mars 1939, Nadia Boulanger, assistée d’amis américains, a créé à Boston (Massachusetts, USA) The Lili Boulanger Memorial Fund. avec deux objectifs : pérenniser le souvenir et la musique de Lili Boulanger et soutenir financièrement, en sa mémoire, des musiciens talentueux.
  • En avril 1965, l’Association des amis de Lili Boulanger a été créée en France dans le même but : pérenniser le souvenir de Lili Boulanger par la promotion et la diffusion de son œuvre et par l’attribution d’une bourse annuelle offerte à des compositeurs ou des interprètes d’un mérite artistique exceptionnel, sans distinction de nationalité, sélectionnés par un jury composé de cinq membres.
  • Par décret du 18 août 1972, l’association a acquis la Reconnaissance d’Utilité Publique.
  • Après la mort de Nadia Boulanger, le 22 octobre 1979, un comité rassemblé autour de sa légataire universelle, Annette Dieudonné, a établi les bases d’une fondation. Une levée de fonds a été nécessaire pour constituer la dotation initiale.
  • Le 26 mai 1982, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a été créée et placée sous l’égide de la Fondation de France. Les membres fondateurs étaient Annette Dieudonné, Cécile Armagnac, Doda Conrad et François Dujarric de la Rivière.
  • Œuvre d’intérêt général à but non lucratif, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a veillé à la pérennité de leur mémoire et de leur musique et a poursuivi le programme d’attribution de bourses d’études à des musiciens talentueux, sous l’autorité d’un comité artistique présidé par Dominique Merlet et constitué de Narcis Bonet, Bruno Gillet, François Lesure et Noël Lee.
  • À l’occasion du centenaire de Lili Boulanger, en 1993, l’Association des Amis de Lili Boulanger a été réactivée, ses statuts ont été révisés et le prénom de Nadia Boulanger a été joint à son titre.

  • Par décret du 18 août 1972, l’association a acquis la Reconnaissance d’Utilité Publique.
  • Après la mort de Nadia Boulanger, le 22 octobre 1979, un comité rassemblé autour de sa légataire universelle, Annette Dieudonné, a établi les bases d’une fondation. Une levée de fonds a été nécessaire pour constituer la dotation initiale.
  • Le 26 mai 1982, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a été créée et placée sous l’égide de la Fondation de France. Les membres fondateurs étaient Annette Dieudonné, Cécile Armagnac, Doda Conrad et François Dujarric de la Rivière.
  • Œuvre d’intérêt général à but non lucratif, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a veillé à la pérennité de leur mémoire et de leur musique et a poursuivi le programme d’attribution de bourses d’études à des musiciens talentueux, sous l’autorité d’un comité artistique présidé par Dominique Merlet et constitué de Narcis Bonet, Bruno Gillet, François Lesure et Noël Lee.
  • À l’occasion du centenaire de Lili Boulanger, en 1993, l’Association des Amis de Lili Boulanger a été réactivée, ses statuts ont été révisés et le prénom de Nadia Boulanger a été joint à son titre.
  • En 2009, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a été dissoute. Sa dotation a été versée au compte de l’association reconnue d’utilité publique dont les statuts ont été révisés et le titre modifié pour donner naissance à l’actuel Centre international Nadia et Lili Boulanger. Son siège social est désormais sis au 3, place Lili Boulanger – anciennement 36, rue Ballu, Paris 9e.
  • Bénéficiant de la capacité juridique, le CNLB peut mener à bien ses programmes, et en particulier le Concours international de chant-piano Nadia et Lili Boulanger qui a vu le jour en 2001.