Luis Rizo-Salom

Luis Rizo-Salom

Compositeur

Luis Rizo-Salom a obtenu en 1998 une maîtrise de composition à l’Université Javeriana à Bogota (Colombie). En 2000, il décide de venir en France afin de poursuivre sa formation auprès d’Emmanuel Nunes au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Intéressé par l’informatique musicale et les nouvelles technologies, il intègre en 2005 le cursus d’informatique et de composition musical de l’IRCAM où il composa Big Bang, pour alto et électronique. Cette oeuvre marque une nouvelle étape dans son parcours musical.

Luis Rizo-Salom a reçu le soutien d’institutions telles que l’Académie des Beaux Arts (Prix Georges Wildenstein), la Fondation Nadia et Lili Boulanger, le gouvernement colombien, l’Académie de Villecroze, les fondations Meyer, Tarrazi et Legs Saint-Paul. Ses oeuvres ont été commandées par le Ministère de la Culture (commande d’État), le Nouvel Ensemble Moderne, l’Orchestre National d’Ile-de-France, le Festival du Larzac, la Sacem, l’Ircam, le Concert Hall Shizuoka et Radio France.

Récompensées lors des concours de composition (Prix de la Fondation Salabet en 2004, Forum 2002 (Canada), Université d’Evry, Prix Paso al Arte (Colombie), etc.), ses oeuvres ont aussi été interprétées par d’importants ensembles : Ensemble Intercontemporain, Ensemble 2e2m, Court Circuit, L’Itinéraire, Nouvel Ensemble Moderne, Studio New Music (Russie), Remix (Portugal), Orchestre National d’Ile-de-France. Et de grands solistes : Christophe Desjardins, Nicolas Crosse, Pierre Roullier, Peter Rundel, Jean-Sebastien Dureau, Mark Foster, Lorraine Vaillancourt, Jean Deroyer, Pascal Rophé, Sussana Malkki, etc.

Entre 2005 et 2007, Luis Rizo-Salom a été compositeur en résidence à la Casa de Velazquez à Madrid. Son œuvre comprend des pièces de chambre, d’orchestre et d’électroacoustique. Sa musique a été jouée dans de nombreux festivals de musique contemporaine à travers le monde.