Ambroisine Bré - Qiaochu Li

Grand Prix de Duo Chant-Piano

Ambroisine Bré, mezzo-soprano (gauche)

Ambroisine Bré, se découvre très tôt une passion pour le chant. Entre les disques de la Callas et les vocalises d’une grand-mère passionnée de chant lyrique, elle s’initie à l’art du beau chant dès son plus jeune âge. Après avoir passé toute sa scolarité au sein d’une structure Maîtrisienne, elle intègre le CRR de Paris et y découvre le plaisir de la scène. En 2013, elle entre au CNSMDP dans la classe d'Yves Sotin et se perfectionne auprès de grands maîtres tels que Michel et Emmanuel Plasson, Sophie Koch, José van Dam, Teresa Berganza, Anne le Bozec, Jeff Cohen, Susan Manoff, Felicity Lott, Dietrich Henschel, Christoph Pregardien lors de master classes.
Elle est souvent amenée à travailler avec Eve Ruggieri, Pierre-Michel Durand, Karol Beffa, Johan Farjot, Oswald Sallaberger ou encore Nadine Duffaut. En 2015, elle interprète Chérubin dans Le Nozze di Figaro de Mozart, direction Alexis Kossenko, orchestre Les Ambassadeurs, mise en scène de Galin Stoev pour des représentations dans toute la France. Elle chante dans le quatuor de solistes du Requiem de Donizetti, sous la direction de Leonardo Garcia Alarcón au festival de Saint-Denis, ainsi qu’aux côtés de Sabine Devieilhe, Robert Getchell et Alain Buet dans un programme autour de Brahms dans le cadre des Musicales de l'Orne.
En 2014, elle se distingue lors du Concours International de Marmande en obtenant le prix Jeune Espoir, le 2e prix Mélodie et le 2e prix Opéra. Puis, elle obtient le Prix d’Excellence du Concours de l’UPMCF 2016. Elle est également lauréate de la Fondation Royaumont. Récemment, elle remporte quatre prix au concours Paris Opéra Compétition 2017 lors de la soirée « Les Mozart de l’Opéra » au Théâtre des Champs Élysées : premier prix du Jury, prix Deutsche Grammophon, prix Opera Musica, ainsi que le prix du public.
En juillet 2017, elle incarne les rôles de la Nymphe des Thuileries, de Proserpine et de Céphise dans Alceste de Lully au Festival de Beaune avec Les Talens Lyriques sous la direction de Christophe Rousset, et elle participe à l’enregistrement de l’œuvre prochainement publiée. Cette production sera reprise début décembre 2017 à l’Opéra Royal de Versailles. Ambroisine Bré s’est également produite au festival de Colmar lors d’un concert en hommage à Michel Plasson.
En Avril prochain, elle participera à la reprise de Vanda, opéra de chambre de Lionel Ginoux donné récemment à l’Opéra de Reims dans une mise en scène de Nadine Duffaut. Ambroisine Bré est également Révélation classique de l'ADAMI 2017.