Mikhail Rudy

pianiste

Mikhail Rudy, artiste d’une très grande créativité, enthousiasme le public dans le monde entier depuis quarante ans par sa virtuosité et son imagination poétique. Né en Russie, élève au Conservatoire Tchaikovsky à Moscou du pianiste Jacob Flier, il remporte en 1975 le Premier grand prix du Concours Marguerite Long. Peu de temps après, lors de sa première tournée de concerts, il demande l’asile politique en France.
Après ses débuts en Occident dans le Triple Concerto de Beethoven avec Vladimir Rostropovitch et Isaac Stern à l’occasion des 90 ans de Marc Chagall, il joue avec les plus grands chefs d’orchestre, de Karajan à Maazel ou de Jansons à Tilson Thomas.
Mikhail Rudy a enregistré plus de trente disques qui ont reçu de nombreux prix internationaux, dont le Prix Charles Cros pour son intégrale Scriabine, ou le Prix de l’Académie Française du Disque pour son intégrale des Concertos de Rachmaninov avec Mariss Jansons et l’Orchestre Philharmonique de Saint-Petersbourg.
Dans son numéro spécial, le BBC Music Magazine nomme Mikhail Rudy parmi les vingt plus grands pianistes du monde.
Passionné par l’écriture, il publie un livre autobiographique, Le Roman d’un pianiste aux éditions du Rocher, unanimement salué par la presse et qui a donné lieu à un film-portrait intitulé Mikhail Rudy, le roman d’un pianiste.
Sa curiosité l’a conduit à explorer différentes formes d’art et à mener de nombreux projets innovants. Une exposition en 2013 au Palais de Tokyo de Paris du plasticien Philippe Parreno a été suivie d’une invitation de Mikhail Rudy à Park Avenue Armory à New York pour une résidence de deux mois. Il a réussi l’exploit d’y jouer quotidiennement un répertoire allant de Bach et Scriabine à Ligeti et Morton Feldman et a reçu des critiques très élogieuses du New York Times et du Financial Times.
À la demande de la famille Chagall en 2013, Mikhail Rudy a réalisé un film d’animation basé sur les esquisses et la version finale du plafond de l’Opéra de Paris. Depuis sa création au musée Chagall de Nice, il a joué Chagall, la couleur des sons dans le monde entier. Mikhail Rudy a également été le directeur musical de l’exposition Marc Chagall : le triomphe de la musique qui s’est tenue à la Philharmonie de Paris en 2015.