Concours

10e Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger
5-8 décembre 2019
Paris
Lieu : Conservatoire national supérieur d’Art dramatique 
(2bis, rue du Conservatoire - 75009) 

Réglement du concours 2015   Bulletin d'inscription 2015


FAVORISER LES CARRIÈRES
Fondé en 2001, biennal, le Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger s’adresse aussi bien aux chanteuses et chanteurs qu’aux pianistes en début de carrière, sa spécificité étant de considérer les deux disciplines d’égale importance.
Le haut niveau des candidats, âgés de moins de 33 ans, est certifié par leurs diplômes et appuyé par les recommandations de personnalités musicales de renom international.

Toutes les épreuves du concours sont publiques et se déroulent dans l’illustre salle dite de « l’Ancien Conservatoire », actuellement Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique. L’acoustique, l’esthétique et la renommée de cette salle donnent l’occasion aux candidats de se faire entendre dans des conditions très favorables devant un large public.

En outre, la présence d’un jury prestigieux vient augmenter les chances des candidats de se voir appréciés des professionnels qui favoriseront leur carrière.

Trois prix distincts sont offerts :
Grand Prix de Duo Chant-Piano : 12 000 €
Prix de mélodie : 6 000 €
Prix de Lied : 6 000 €

Tremplin vers la vie professionnelle, le Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger offre aux lauréats, l’année suivant leur prix, un récital dans une grande salle parisienne, un partenariat ayant été mis en place avec plusieurs saisons musicales. Des engagements sont également offerts aux lauréats dans divers festivals.

PROMOUVOIR UN RÉPERTOIRE
Les candidats doivent présenter un répertoire musical comprenant un large choix de mélodies de Gabriel Fauré, Lili Boulanger, Nadia Boulanger, des lieder de Mozart, Haydn, Beethoven, Brahms, Schubert, Schumann, Mahler, et des œuvres dans d’autres langues. Une mélodie est commandée spécialement pour le Concours et imposée à l’épreuve finale.

Ces choix sont fidèles à l’esthétique musicale de Nadia Boulanger et perpétuent la tradition de son enseignement qui eut une influence internationale encore sensible de nos jours.

Salle du conservatoire