Historique

En mars 1939, Nadia Boulanger, assistée d’amis américains, a créé à Boston (Massachusetts, USA) The Lili Boulanger Memorial Fund. avec deux objectifs : pérenniser le souvenir et la musique de Lili Boulanger et soutenir financièrement, en sa mémoire, des musiciens talentueux. L’inauguration a donné lieu à un prestigieux concert à bénéfice dirigé par Nadia Boulanger au Symphony Hall de Boston. Le comité artistique du Lili Boulanger Memorial Fund. réunissait alors, outre Nadia Boulanger, Aaron Copland, Yehudi Menuhin, Nicolas Nabokov, Igor Stravinsky et Walter Piston.

Les compositeurs récompensés par The Lili Boulanger Memorial Fund. furent les suivants :

1942Alexei Haieff (américain)
1943Robert Crane (américain)
1944Michal Spisak (polonais)
 Antoni Szalowski (polonais)
1945Léo Préger (français)
1946Michal Spisak (polonais)
 Antoni Szalowski (polonais)
1947Paul DesMarais (américain)
1948Paul DesMarais (américain)
 Claudio Santoro (brésilien)
1949Karel Husa (tchèque)
 Léo Préger (français)
1950Ned Rorem (américain)
1951Jean Michel Dufay (français)
1952Thea Musgrave (écossaise)
1953Noël Lee (américain)
1954Idil Biret (turque)
1955Easley Blackwood (américain)
1956Claudio Spies (chilien)
1957Vanraj Bhatia (indien)
 Per Norgaard (danois)
1958Bruno Gillet (français)
1959J. Nicholas Maw (anglais)
1960Wojciech Kilar (polonais)
1961Charles Wuorinen (américain)
1962Edwin Roxburgh (anglais)
 Charles Wuorinen (américain)
1963Paul Seiko Chihara (américain)
1964Idil Biret (turque)
1965Alexandru Hrisanide (roumain)

En avril 1965, l’Association des amis de Lili Boulanger a été créée en France dans le même but : pérenniser le souvenir de Lili Boulanger par la promotion et la diffusion de son œuvre et par l’attribution d’une bourse annuelle offerte à des compositeurs ou des interprètes d’un mérite artistique exceptionnel, sans distinction de nationalité, sélectionnés par un jury composé de cinq membres.
Le siège social de l’Association des amis de Lili Boulanger était situé chez la secrétaire générale, Marcelle Dujarric de la Rivière en son hôtel particulier situé au 18 bis, avenue Victor Hugo, à Boulogne. Placés sous la présidence de Madame Paul Valéry, les premiers administrateurs furent Alexandre de Manziarly, Louis Leprince-Ringuet, René Dommange, vice-présidents et François Dujarric de la Rivière, trésorier. Le comité actif rassemblait Igor Markevitch, Jean Françaix, Annette Dieudonné et Marcelle Dujarric de la Rivière. Nadia Boulanger assistait à toutes les assemblées.
Par décret du 18 août 1972, l’association a acquis la reconnaissance d’utilité publique.

Les boursiers de l’Association des amis de Lili Boulanger furent les suivants :

1968 et 1969
Didier Denis, Bruno Gillet, Pascal Rogé et Claude Prey
1970
Jose Almeida Prado, Nicolas Zourabichvili et Bernard-Henri Videau
1971
Francis Bayer, Ton-That-Thiet et
Yoshihisa Taïra
1972
Gérard Geay, Philippe Drogoz, Félix Ibarondo et Francisco Zumaque
1973
Émile Naoumoff, Georges Humbrecht et Jean-Louis Haguenauer
1974
Huseyin Sermet

1975
James Wood, Nicolas Zourabichvili,
André Bon et Ewa Bukogemka
1976
Yves-Marie Pasquet, Christopher Bochman et Christine Trieu-Colleney
1977
Rafael d’Haene, Piotr Moss,
Malcom Singer et Richard Boulanger
1978
Huseyin Sermet et Jean-Louis Florentz
1979
Jéremy Haladyna, Michèle Reverdy,
Detlev Muller-Siemens et
Dominique Probst

Après la mort de Nadia Boulanger, le 22 octobre 1979, un comité rassemblé autour d’Annette Dieudonné, sa légataire universelle, a établi les bases d’une fondation. Une levée de fonds a été nécessaire pour constituer la dotation initiale.

Le 26 mai 1982, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a été créée et placée sous égide de la Fondation de France. Les membres fondateurs étaient Annette Dieudonné, Cécile Armagnac, Doda Conrad et François Dujarric de la Rivière.

Œuvre d’intérêt général à but non lucratif, héritière morale et patrimoniale des deux sœurs, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger a veillé à la pérennité de leur mémoire et de leur musique et a poursuivi le programme d’attribution de bourses d’études à des musiciens talentueux, sous l’autorité d’un comité artistique présidé par Dominique Merlet et constitué de Narcis Bonet, Bruno Gillet, François Lesure et Noël Lee.

À l’occasion du centenaire de Lili Boulanger, en 1993, l’Association des amis de Lili Boulanger, qui n’avait pas été dissoute, a été réactivée, ses statuts ont été révisés, le prénom de Nadia Boulanger à été joint à son titre et le siège social a été transféré dans le 9e arrondissement de Paris, où les deux musiciennes ont passé leur vie. Préalablement installé à la mairie de l’arrondissement, le siège social est, depuis 2005, sis au 3, place Lili Boulanger – anciennement 36, rue Ballu.

Bénéficiant de la capacité juridique, l’Association des amis de Nadia et Lili Boulanger a pu devenir l’organisatrice du Concours international de Chant-Piano Nadia et Lili Boulanger qui a vu le jour en 2001, à l’instigation de son président, Michel Cosson – alors directeur du conservatoire municipal Nadia et Lili Boulanger (Paris 9e) et sur les conseils de Jérôme Spycket, ténor et auteur de deux biographies de Nadia Boulanger et de Lili Boulanger.

En 2009, la Fondation internationale Nadia et Lili Boulanger placée sous égide de la Fondation de France a été dissoute. Sa dotation a été versée au compte de l’association reconnue d’utilité publique dont les statuts ont été révisés et le titre modifié pour donner naissance à l’actuel Centre international Nadia et Lili Boulanger.