Cécile Kubik

Cécile KUBIK

Violon

Interprète et chercheuse, la violoniste Cécile Kubik occupe une place singulière parmi les musiciens français. Elle prépare depuis 2010 un Doctorat de musique Recherche et pratique au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris et à l'Université Paris-Sorbonne et rédige une thèse sur l'interprétation des sonates françaises pour piano et violon au XIXe siècle, sous la direction conjointe de Jean-Pierre Bartoli et de Christophe Coin. Titulaire d'un Master de soliste mention très bien, elle a étudié à Paris, Londres et Rotterdam auprès de Miroslav Roussine, Jean-Jacques Kantorow et Gordan Nikolić. Elle est invitée par de nombreuses phalanges, tels que l'Orchestre philharmonique de Radio France, ou, en qualité de super soliste et de violon solo, l'Orchestre National de Lorraine et l'ensemble Court-Circuit. Dans ses récitals sur instruments anciens, à la Cité de la musique et en collaboration avec le Musée de la musique à Paris, ou sur instruments modernes, aux Invalides, Cécile Kubik s'attache à mettre en lumière le patrimoine délaissé dont elle a pris connaissance au cours de ses recherches. Elle est invitée à donner des conférences dans des colloques internationaux. Membre du groupe de recherche Patrimoines et langages musicaux (Université Paris-Sorbonne), elle est aussi l'auteur d'articles et l'organisatrice d'une journée d'étude réunissant grands interprètes et musicologues. Cécile Kubik est également soutenue par le Mécénat musical Société Générale et la Fondation Meyer. Son premier enregistrement, aux côtés de la pianofortiste Yoko Kaneko, dans la collection Jeunes Solistes soutenue par la Fondation Meyer, est consacré aux sonates méconnues de Baillot, Alkan et Alard.

www.cecilekubik.fr