Lucas Fagin

Lucas Fagin

Compositeur

Né en 1980 à Buenos Aires (Argentine), Lucas Fagin y étudie la composition avec Daniel Montes, jusqu’en 2003, puis avec Marco Stroppa, Stefano Gervasoni et Luis Naón au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

En 2002, sa partition Triángulos y Espacio (Prix CEAMC – British Council) est créée par Irvine Arditti à Buenos Aires. En 2003, il réalise la partition d’un ballet contemporain, Instantáneas, commandé par le Centre d’Expérimentation du Teatro Colón de Buenos Aires.

Une fois installé en France il collabore avec Nicolas Crosse pour la composition de Crónica del Oprimido, pour contrebasse et électronique. Il voyage en Chine pour la création de ElectroMecaniko. Puis il écrit une série d’œuvres, se concentrant sur la spatialisation du son (Cometas pour 14 musiciens, Galaxia Espiral pour 15 musiciens et Filamentos pour dispositif électronique multicanal). Il travaille aussi avec Nicolas Crosse dans la composition de Crónica del Oprimido pour Contrebasse et électronique et avec des chefs d’orchestre tels que Guillaume Bourgogne, Franck Ollu et Rut Schereiner.

En 2006 le pianiste Kenichi Nakagawa créé Austral au Tsuda Hall à Tokyo et Entre Mundos pour orchestre, créée par l’Orchestre du Conservatoire de Paris et dirigée par Zsolt Nagy à l’auditorium Olivier Messiaen à la Maison de Radio France.

En 2008 il continue d’explorer différentes possibilités en exploitant l’utilisation de la spatialisation avec Ilusionario (commande de l’Ensemble Squillante, France) et Physiological Mechanics Fantasy (commande de la radio Rte Lyric, Irlande). En 2009 il est invité à Tokyo par Helmut Lachenmann et par l’Opera City Cultural Fondation pour la création de Crónica Fisiológica Universal par l’Orchestre Philharmonique de Tokyo. Plus tard Multilatérale créé Spires et il compose une nouvelle œuvre pour le duo allemand Robyn Schulkowsky et Reinhold Friedrich (commande du Théâtre San Martín, Buenos Aires).

En 2010 il est lauréat du Comité de Lecture Ensemble Intercontemporain/IRCAM et on lui commande une nouvelle pièce pour l’Ensemble Intercontemporain de Paris et une œuvre de musique de chambre pour le CETC de Buenos Aires. Avec d’autres jeunes compositeurs, il crée le site Internet www.babelscores.com pour diffuser dans le monde la musique des dernières décennies.

Son oeuvre a été éditée en plusieurs éditions, en CD et DVD par Zen-On Music Co (Tokyo), CREC (Conservatoire de Paris) et Prix Ars Electronica 2009/Sony (Linz).